Demain nous appartient en avance : Grégory surprend Soraya en train de fouiller, va-t-il la tuer ?

Dans Demain nous appartient, Sara et Roxane sont en colère contre Georges, Bruno envisage de reprendre la paillote de Moreno et Soraya se retrouve en grand danger…

Vendredi 24 mai 2024 dans Demain nous appartient, dont les épisodes disponibles en streaming et qui verra bientôt le retour de Dounia Coesens, Soraya se confie à Gabriel à propos d’Inès, l’ex-compagne de Grégory. Elle est persuadée qu’il est responsable de sa disparition. Soudain le téléphone sonne. À l’autre bout du fil : Inès ! Passée la surprise, Soraya lui explique qu’elle a quelques questions à lui poser et soupçonne Grégory d’être violent. La jeune femme nie tout en bloc et assure qu’il est un garçon super avant de demander à Soraya de la laisser tranquille.

Demain nous appartient en avance : Sara et Roxane en colère contre Georges
Au commissariat, Roxane et Sara sont ravagées de fatigue après une nuit agitée d’Enora. Alors qu’elles s’apitoient sur leur sort, la première fait une blague à propos du désir de la seconde d’avoir un autre enfant. Ambiance… C’est alors qu’elles reçoivent un message de Georges : il va passer au commissariat pour ramener le doudou oublié par leur fille la veille. Un peu plus tard, il débarque donc et ne comprend pas pourquoi Sara et Roxane sont si tendues. Elles lui font alors comprendre qu’il est fautif pour la nuit agitée d’Enora. Un peu plus tard, les effets de la nuit blanche se font de plus en plus sentir : alors qu’elle écoute les confidences de Nordine à propos de Manon, Roxane s’endort ! En fin de journée, Sara et Roxane reçoivent un coup de fil de la crèche : Enora vient tout juste de sortir d’une sieste de 4 heures ! Redoutant de devoir passer une nouvelle nuit blanche, elles décident de confier Enora à Georges pour la nuit.

Chez les Moreno, Christelle interroge Sylvain à propos de la paillote. Il ne veut pas la vendre mais ne veut pas en avoir la charge non plus. C’est alors que Bruno arrive et propose ses services ! Sylvain est très enthousiaste, Christelle beaucoup plus réservée. Un peu plus tard au Spoon, alors que Bruno parle à Nathan de la paillote, Mona débarque dans la conversation et glisse qu’il n’est pas très judicieux pour un alcoolique de gérer un tel établissement… Au mas, Bruno échange avec Alex au moment où Agnès vient récupérer une commande. Elle lui souhaite bonne chance, soulignant qu’un tel job charrie beaucoup de responsabilités. En fin de journée au Spoon, Bruno annonce à Sylvain qu’il renonce à gérer la paillote. Visiblement soulagé, ce dernier annonce alors qu’il va devoir la vendre. Charles, assis pas loin, a tout entendu. Un peu plus tard, ce dernier échange avec Victor à propos de cette opportunité. L’homme d’affaires lui met la pression et lui rappelle sa dette. Mais il lui propose aussi un deal…

Demain nous appartient en avance : Soraya en grand danger !
Au Spoon, Noor, qui n’en peut plus que sa sœur lui prenne la tête à propos de Grégory, se confie à Victoire. Cette dernière lui répond qu’elle ne connaît pas très bien son petit-ami, qu’elle s’emballe généralement très facilement et qu’ils ne sont en couple que depuis peu de temps. Noor décide alors de faire se rencontrer Soraya et Grégory. Victoire n’est pas vraiment convaincue par cette option… Un peu plus tard, Noor téléphone à Soraya pour organiser la rencontre. Cette dernière commence par traîner des pieds, prétextant sa fatigue, mais Gabriel prend le combiné et accepte l’invitation. Rendez-vous est pris le soir même ! Quand Noor retrouve Grégory chez lui, ce dernier révèle que Soraya a enquêté sur son ex Inès. Un peu plus tard, alors qu’il se prépare à recevoir la visite de Soraya et Gabriel, Grégory sort une petite boîte à pharmacie. Il y range des gants, une serviette et ce qui ressemble à un attirail pour anesthésier.

La soirée débute de la meilleure des manières : Grégory se révèle être un hôte parfait. Alors que Gabriel et lui discutent de jeux vidéo, Soraya se rend dans la salle de bains. Elle fouille quelques tiroirs avant de tomber, dans un sac plastique fermé, sur un pull ensanglanté. Paniquée, elle appelle Victoire. C’est alors que Grégory ouvre la porte…