Exclu. “Je n’aurais jamais imaginé un truc pareil !” Catherine Davydzenka (Ici tout commence) surprise après son passage dans Becoming Karl Lagerfeld

A l’affiche de Becoming Karl Lagerfeld, mini-série consacrée au couturier allemand interprété par Daniel Brühl et disponible sur Disney+ depuis le 7 juin, Catherine Davydzenka se confie sur la réaction du public à laquelle elle ne s’attendait pas. Interview exclusive.

Dans Becoming Karl Lagerfeld, remarquable biopic sur le couturier allemand disponible sur Disney+ depuis le 7 juin, Catherine Davydzenka (la compagne de Stéphane Blancafort et interprète d’Hortense dans Ici tout commence), fait une très courte apparition dans le rôle d’une prostituée transformée en mannequin haute-couture le temps d’un défilé. Un caméo que la jeune femme a accepté essentiellement pour rencontrer le comédien Daniel Brühl qui prête ses traits au créateur iconique de chez Chanel, et qui a déclenché un torrent de réactions auquel elle ne s’attendait pas. Interview.

“J’ai reçu des milliers de messages !” Catherine Davydzenka évoque son passage dans Becoming Karl Lagerfeld
Dnaitc.fr : Vous avez créé la surprise en apparaissant dans Becoming Karl Lagerfeld, tout comme Julie Gayet, Lambert Wilson et bien d’autres. Comment vous êtes-vous retrouvée dans cette aventure ?
Catherine Davydzenka : Il y a un peu plus d’un an, on m’a proposé une petite scène dans la série avec Daniel Brühl et, moi qui adore ce comédien, j’ai dit oui tout de suite ! Jouer avec lui et partager une petite pause-café entre deux prises, ça ne se refuse pas ! Au départ, je devais avoir du texte mais, finalement, ça n’a pas été le cas. Ça n’était pas un problème car j’y allais surtout pour rencontrer cet acteur que j’admire. Donc je suis arrivée sur le plateau en mode “détente”, ravie de m’octroyer un petit break et de passer un bon moment. Mais cela s’est transformé en quelque chose de bien plus conséquent, auquel je ne m’attendais pas du tout : je n’aurais jamais imaginé un truc pareil !

C’est-à-dire ?
J’ai reçu des milliers de messages de gens qui m’ont vue sur les bandes-annonces ou sur les affiches. Au début, je me suis dit : “Mais de quoi ils me parlent ?”. Dans ma tête, c’était juste deux jours de tournage, un petit caméo qui allait passer inaperçu. Jamais je n’aurais imaginé que cela déclenche autant de réactions auprès des gens qui me suivent et qui m’aiment bien. C’est très touchant, j’ai de la chance.

La rencontre avec Daniel Brühl a-t-elle été à la hauteur de vos espérances ?
C’est le premier qui est venu me parler et nous avons tout de suite sympathisé. C’était vraiment la personne la plus gentille et la plus humaine du plateau.

Je n’ai jamais anticipé le succès” : Catherine Davydzenka surprise de sa popularité
Depuis le démarrage d’Ici tout commence, n’aviez-vous pas conscience de votre popularité ?

Non, et je n’en n’ai toujours pas conscience. Je fais ce métier avant tout pour provoquer des émotions et je n’ai jamais réfléchi ni anticipé le succès. J’essaye de ne pas “bloquer” là-dessus car c’est la meilleure manière pour moi de rester naturelle.

Becoming Karl Lagerfeld, Disparition inquiétante avec Denitsa Ikonomova et Béatrice Dalle tourné récemment… Force est de constater que les choses s’accélèrent pour vous, comment avez-vous envie de mettre à profit ce regain d’intérêt ?
Je poursuis mes projets d’écriture, je passe des essais… Il y a plein de petits hameçons qui frémissent autour de moi, c’est vrai. Reste à savoir où j’ai envie d’aller. Avant Becoming Karl Lagerfeld, j’avais déjà travaillé à l’étranger et j’ai envie de continuer à participer à des projets internationaux, d’autant que parle russe, espagnol, anglais et que j’ai des notions d’allemand.

Pour l’heure, est-ce Ici tout commence qui occupe l’essentiel de votre temps ?
Non, pas forcément, car les élèves de la nouvelle promo vont arriver, donc j’aurai davantage de disponibilités.

Lors de notre dernier entretien dans lequel vous aviez officialisé votre couple avec Stéphane Blancafort, vous aviez évoqué votre envie de jouer davantage ensemble dans Ici tout commence, où en êtes-vous ?
Je n’ai pas encore eu le temps de me pencher sur les textes, mais je pense que je serai présente cet été dans les intrigues secondaires.